04 66 21 05 65

Nos actualités

L'IMMOBILIER VALEUR REFUGE avec le CORONAVIRUS ?

L’immobilier sera-t-il la valeur refuge après le coronavirus ?

Il est tentant aujourd’hui de dire que l’immobilier a toutes les raisons de bien résister, voire de jouer le rôle de valeur refuge.

Pas si simple !

Le principe de la valeur refuge :
D’abord, qu’entend-on par valeur-refuge ?
Il faut se souvenir que cette expression est née pour désigner l’or, à une époque où il était encore la référence monétaire. Le métal jaune était encore le soleil autour duquel tournaient, telles des planètes, les différentes monnaies. En cas de crise, ou d’inflation, acheter de l’or signifiait sécuriser un pourvoir d’achat futur.
Ensuite, d’où vient l’idée de l’immobilier valeur refuge ?
De l’époque où il y avait une inflation forte. Autrement dit des années soixante et soixante-dix. Quand l’argent perd de sa valeur en pouvoir d’achat, comment placer son argent sans le voir s’éroder ? L’immobilier a été la solution des familles françaises. La pierre se valorisait suffisamment pour que l’on soit « à l’abri » de l’inflation. Très peu d’inflation aujourd’hui, le monde a bien changé…
Enfin, quand on parle de refuge, on désigne un refuge contre quoi ? Ceux qui parlent ces jours-ci d’immobilier valeur refuge veulent dire qu’il va permettre d’éviter une perte de valeur.
   
  • L’immobilier d’entreprise. Bureaux, commerce, logistique (entrepôts), entre autres. Pourquoi, si l’économie est touchée, n’y aurait-il pas de baisses de valeur ? Selon l’ampleur du ralentissement et le nombre d’entreprises touchées, on peut s’attendre à des baisses de loyers, et dans la foulée à des baisses de valeur…si on vend. Or cet immobilier est de détention longue. On l’a vu par exemple en 2008 avec les SCPI, qui ont connu deux années de baisse du prix des parts. Mais où est le problème, même pour ceux qui sont entrés en 2007, s’ils détiennent encore leurs parts. aujourd’hui ? Ils ont assurément fait un très bon placement sur la période.

  • Le logement. Ici aussi il faudrait parler des marchés du logement. Par exemple quand tout va bien, les prix à Paris montent bien plus qu’ailleurs. Que s’est–il passé en 2008 ? Eh bien, il valait mieux ne pas vendre son appartement parisien en 2009, sous peine d’enregistrer une baisse par rapport aux années précédentes…. Mais une fois encore, où est le problème, même pour ceux qui venaient d’acheter en 2007, s’ils sont encore propriétaires de leur logement aujourd’hui ? Ils ont fait un excellent placement sur la période.

  • Le logement serait-il la dernière valeur refuge ?

    Au risque de choquer, pourquoi vouloir absolument que la valeur progresse toujours en ligne droite, y compris dans un monde qui connait des bouleversements ? Imaginons un instant que l’économie soit fortement perturbée pendant un peu plus d’une année à partir d’aujourd’hui. Est-il raisonnable d’affirmer que les accédants à la propriété seront aussi nombreux ?

    La question pour le marché du logement et ses acteurs – promoteurs, notaires, agences, architectes, entreprises du bâtiment – est de savoir si les investisseurs seront en plus grand nombre. Peut-être. D’abord l’incertitude économique et la peur d’aller en Bourse, ensuite l’abondance d’épargne et les taux bas, peuvent susciter un attrait renforcé pour l’investissement locatif. Mais jusqu’où ?

    Surtout, c’est un raisonnement théorique. Oui, il serait intelligent d’acheter justement dans ces périodes troublées. Mais tout le monde est-il tout le temps rationnel ? C’est précisément dans les périodes troublées que l’émotionnel prend de l’importance. Plus d’hésitation, plus d’attentisme.

    Et s’il y avait une onde de choc et que la crise était un peu plus longue qu’on n’ose l’imaginer aujourd’hui, est-il raisonnable de penser que les prix du logement continueraient sur leur lancée comme s’il ne s’était rien passé, comme s’il ne se passait rien ? Comment pourrait-il exister seulement une valeur refuge, de tous les instants, dans notre monde si mouvementé ?

    Oublions donc la langue de bois. Oui, les prix de l’immobilier, y compris ceux du logement, peuvent connaître des variations. Bien réduites par rapport à celles de la Bourse, mais des variations quand même.

  • Vive l’immobilier !

    Si l’on veut parler de refuge, eh bien parlons-en, mais à long terme.

  • Car enfin, nous ne sommes pas des spéculateurs qui déplaçons notre fortune à chaque instant ! Nous pratiquons des investissements pour accompagner les différentes phases de la vie. Si l’on achète un logement pour le mettre en location, ou des parts de SCPI, c’est pour de nombreuses années. Dans cette optique de durée, oui, l’immobilier peut se voir comme une valeur refuge. C’est en effet un investissement qui traversera les turbulences. Ce qui est déjà formidable.(guy Marty)

 
Nous consulter : Courtier Financier, Assurance crédit, Gestion locative -Vente
SARL IP  : investissement.patrimoine@orange.fr - av.gatto@ipfinance.fr
Agence commerciale : 8, rue Gaston Boissier - 30.000 Nîmes.
Tel  :  04.66.21.05.65 - 06.21.25.27.33
www.ipfinance.fr
Résultat de recherche d'images pour
un credit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
 
Société SARL Investissment Patrimonial-centre commercial-route de Nîmes-30980 Saint Dionisy-Tel : 04.66.21.05.65
Agence commerciale : 8, rue Gaston boissier 30.000 Nîmes.
RCS : 500.733.068 - SIRET : 500.733.068.00018-Code NAF : 6499Z - ORIAS : 11061286 - Catégorie 1 (Courtier) pour le crédit immobilier, Catégorie 2 (MIOBSP) pour le regroupement de crédits et Mandataire en Assurance.La SARL IP est soumise au contrôle de L’AUTORITE DE CONTROLE PRUDENTIEL ET DE RESOLUTION : 4 Place de Budapest   75436 PARIS cdx 9. La SARL IP est affiliée à l'APIC, Association loi 1901, inscrite au registre National des Associations sous le N° W751206285, siège : 99, rue Pierre brossolette 91700 Ste Genviève des Bois.
 

 


Biens à la location

Biens à la vente

Crédit habitat


Nos partenaires

Découvrez tous les partenaires IP FINANCE

BNP PARIBASBANQUE POPULAIREBPECAISSE D'ÉPARGNECRÉDIT DU NORDGE MONEYSOCIÉTÉ GÉNÉRALESMCCREATISCFCALCELDABNP BUYERSapicmon crédit à crédit.com APIC FNAIMLCL